Agnès Martial


Agnès Martial est coordinatrice du programme ORIGINES. Anthropologue, elle est directrice de recherche au CNRS et membre du Centre Norbert Elias, à Marseille.
Ses travaux s’intéressent à l’évolution contemporaine des liens de famille, du contenu de la filiation et des rapports de genre dans les nouvelles trajectoires conjugales et familiales, qu’elle a analysées à partir de différents angles empiriques : les recompositions familiales, la circulation des valeurs matérielles et financières au sein du couple et de la parenté, les redéfinitions de la paternité. Elle développe aujourd’hui ses recherches sur le rapport aux origines dans le champ de l’adoption.

Voir en ligne : Agnès Martial

Publications :

S’apparenter. Ethnologie des liens de familles recomposées, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, Paris, 2003.

(Dir.) La valeur des liens. Hommes, Femmes et transactions familiales, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, Coll. Les anthropologiques, 2009.

Avec Agnès Fine, « Vers une naturalisation de la filiation ? », Genèses. Sciences sociales et histoire, 78, 2010, p. 121-134.

(Dir). Des pères « en solitaire » ? Ruptures conjugales et paternité contemporaine, Presses de l’Université de Provence, Coll. Penser le genre, Aix-en-Provence, 2016.

Articles de cet auteur (2)

Privé/public : traitements institutionnels et réappropriations biographiques. Les personnes intersexuées, les enfants déplacés, recueillis et adoptés

Journées « Dimension sexuée de la vie sociale » La distinction public/privé est fréquemment utilisée dans la description des dimensions plurielles (...)

Aux marges de la parenté : origines et nouvelles configurations familiales (2018-2021)

Quel sens donner aux liens – réels ou fantasmés – unissant les personnes qui, sans être parentes au sens légal du terme, sont reliées par les (...)

L’équipe